L'odyssée mystique de Solange




petra collins solange knowles beyoncé soeur arty musique music singer
Solange Knowles par Petra Collins


Attention, ceci n'est pas un article objectif. Je suis une fan absolue de Solange, je déborde d'admiration pour elle. J'ai toujours apprécié comme elle avait su se servir avec talent de sa place "à l'ombre" pour développer son génie créatif. La sortie de son nouvel album "When i get home" est l'occasion d'un petit tour d'horizon d'une personnalité oscillant entre mystère et sororité.


Beaucoup ont découvert Solange après l' "elevator gate". On se souvient de son "kick" iconique à Jay-Z dans l'ascenseur du Standard Hotel à NYC. Alors qu'il était facile pour ses détracteurs de présupposer une jalousie de Solange envers Beyoncé, on découvre en fait que Solange a agit par une noble colère envers son beau frère après avoir sûrement eu vent de ses tromperies. Finie la soeur jalouse, la weirdo ratée cantonnée à l'ombre, cet épisode a eu pour effet au contraire de mettre en lumière une personnalité entière, qui a toujours su rester fidèle à elle même et à ses valeurs. Elle est fondamentalement opposée à sa soeur, et le vit extrêmement bien.

femme féminisme art genre égalité culture bookclub sororité féministe metoo #metoo lifestyle mode blog arty solange knowles beyoncé




Alors que Beyoncé  a eu une découverte plus tardive de son rôle de modèle en tant que femme noire, Solange baigne dedans depuis toujours. Pendant que sa soeur semblait chaque semaine devenir plus blanche et plus blonde, Solange a toujours abordé une magnifique chevelure afro naturelle, et assumé ses traits de femme noire. C'est dans cet état d'esprit que s'inscrit "At seat at the table", son troisième album, qui est une célébration de la culture noire américaine et également de la femme noire. Nettement plus abouti que les anciens, preuve d'un cheminement artistique plus mature, cet album n'était pas un album classique. C'était une véritable performance artistique, une expérimentation transdisciplinaire. Photographiée par l'artiste féministe Carlota Guerrero, cette dernière a su sublimer la poésie et la force de la démarche de Solange. Des images douces mais frappantes, à l'image de sa voix envoûtante délivrant des paroles incisives. Le plus cool dans tout ça, c'est qu'il émane de Solange un pouvoir de réassurance, donnant confiance aux femmes. Elle partage son énergie créative pour insuffler de bonnes énergies. Sa lettre à son "teenage self" est truffée de d'ondes positives.


femme féminisme art genre égalité culture bookclub sororité féministe metoo #metoo lifestyle mode blog arty solange knowles beyoncé
Solange by Carlota Guerrero



En ce sens, le sujet des cheveux, capital dans la vie d'une femme noire est d'ailleurs évoqué avec autorité. elle assène la supplication "Don't touch my hair", et compare la chevelure des femmes noires à une couronne, une coiffe sacrée qu'il faut traiter avec respect. Et non un objet de curiosité.

Avec sa tribe de "cool people" comme son ami Frank Ocean, Solange perçoit la musique comme une expérimentation. Ensemble, ils s'échinent à réinventer le R&B avec des acoustiques plus nobles et une virtuosité mystique. Plus globalement, tout ce que fait Solange est cool. De son mariage, à ses shootings magazines, ou ses apparitions lors de grands événements. Tout est sublimement orchestré.


Solange, "Musique pour noir buvant du lait de soja" ?

Lu sur Twitter. Déclaration en réaction à la sortie de son nouvel album, "When I get home". Annoncé sur sa page Black Planet, un réseau social afro américain, l'album/film est sorti dans la plus grande surprise (Vous pouvez voir le film complet ici). So Solange. Mais voilà, son style éthéré ne plait pas à tout le monde.




Pourtant, Solange est d'un engagement sans faille dans la cause noire américaine et lui rend continuellement hommage par l'utilisation de rythmiques langoureuses, empruntées au jazz et à la saoul des premiers jours de la Nouvelle Orléans. Solange initie une expérience, une quête artistique dont le génie et la poésie ne sont pas accessibles au plus grand nombre. Moins abordable que sa soeur, Solange se pose donc en énigme, saisissante, grave et déstabilisante.

"When i get home" est un voyage, un rituel vers un état de méditation basé sur l'intuition. Un attrait évident de la spiritualité, qui est invoquée pour atteindre cet état de "vérité" de soi à soi.  Peut on la blâmer d'oser sincèrement sortir des carcans mercantiles et de se réclamer un "droit" à l'expérimentation ? Je ne crois pas. Sachons célébrer cette "étrangeté" créative, qui nous empêche, dieu merci de vivre dans un monde aseptisé.

femme féminisme art genre égalité culture bookclub sororité féministe metoo #metoo lifestyle mode blog arty solange knowles beyoncé
Solange au MET Gala 2018


Solange, sorcière ?

Solange a montré à plusieurs reprises un intérêt prononcé pour la sorcellerie, et notamment le wiccanisme / chamanisme ou encore le vaudou, sans pour autant formellement s'engager dans une pratique. Elle s'était notamment fait remarquée l'année passée au MET Gala 2018 en arborant une bouteille de "Florida Water", soit une sorte d'eau sainte connue pour ses propriétés spirituelles dans les milieux wiccans ou encore dans la pratique du vaudou. Cette eau aide à purifier et stimuler des "bonnes ondes", et tiendrait son nom d'une mystérieuse fontaine de jouvence en Floride.

Les wiccans vouent un culte à la nature, croient en la magie et aux mystères lunaires. On célèbre notamment Artémis ou encore Hécate, en tant que déesses de la lune. Ce dérèglement des "sens" et de la raison qu'elle a opéré a permis un voyage mystique l'ayant fait aboutir à deux albums d'une finesse artistique encore jamais atteinte.

Sur ses croyances, Solange s'exprime non sans opacité. En témoigne ci dessous, sa réponse sur Twitter à un fan la questionnant sur son rapport à la spiritualité. Ni sorcière ni déesse, Solange travaille avant tout à écouter ses désirs, ses émotions les plus profondes.





Solange, la copine

Solange entretient un proximité avec son auditoire, une légèreté qu'on retrouve dans son clip "Binz" issu de son nouvel album. On la voit se déhancher, devant sa caméra, en chantant et dansant comme si elle était face à son miroir. Elle apparaît tantôt pimpée, en tenue paillettes ou tantôt au naturel, affichant même parfois ses aisselles non épilées et ce de manière aléatoire. 





Bref, elle est incroyable. 
On écoute son album 🌙✨




Anais

Solange est incroyable <3 Son travail transmet tant d'émotions ! Elle donne de la force et du courage.

 
Widgets